La ville de Terrebonne voit d’un bon œil la nouvelle politique d’architecture et d’aménagement du territoire

Une mise à jour indispensable

Alors que la Loi sur l’aménagement et l’urbanisme date de 1979, la réalité de l’aménagement du territoire québécois a eu largement le temps de changer en 40 ans. Attendue avec impatience par les municipalités, notamment par la Ville de Terrebonne, la PNAAT jette de nouvelles bases pour l’aménagement du territoire québécois. D’ailleurs, le directeur de la Direction de l’urbanisme durable de la Ville, monsieur Robert Chicoine, a participé au Comité technique municipal, l’un des groupes de consultation impliqués dans l’élaboration de la PNAAT.

Des orientations tournées vers l’avenir

La vision stratégique de la PNAAT s’oriente autour d’un développement durable de l’aménagement et d’une culture de la qualité en matière d’architecture. Ainsi, on parle de créer des milieux de vie complets de qualité pour la population et les communautés, d’optimiser les infrastructures existantes et d’innover dans les façons de bâtir, de densifier les villes et les villages, de préserver et de mettre en valeur les milieux naturels et le territoire agricole, de privilégier un développement qui limite les émissions de GES, etc.

Un plan d’action attendu

Il reste maintenant à mettre à la disposition des municipalités des outils innovants et cohérents à travers un plan d’action audacieux, lui aussi attendu. L’un de ces outils n’est autre que la Loi sur l’expropriation, que le gouvernement doit moderniser afin que les municipalités comme la Ville de Terrebonne puissent suivre les orientations dictées par la PNAAT et valoriser les particularités de son territoire, tout en tenant compte des changements climatiques. Rappelons que, lors des Assises 2022 de l’Union des municipalités du Québec (UMQ), qui ont eu lieu en mai dernier, le premier ministre du Québec s’est engagé à entreprendre ce chantier s’il obtient un prochain mandat.

Il était temps que l’encadrement de l’aménagement du territoire se modernise à l’heure où il faut réaliser notre croissance urbaine en cohérence avec les principes du développement durable. Maintenant, le gouvernement doit nous donner les moyens nécessaires pour mettre en oeuvre cette nouvelle politique.

Mathieu Traversy, maire de Terrebonne

La Ville de Terrebonne se tient prête à jouer un rôle actif dans l’exécution de la PNAAT afin de créer « des milieux de vie durables, attrayants et favorables à la santé » pour l’ensemble de sa population.