Retour des écoliers sur les routes / notre devoir? Leur sécurité!

Rappel des comportements dangereux

Comme l’explique Marc Brisson, directeur du Service de police : « Nous connaissons tous les bons comportements à adopter en zones scolaires. Toutefois, avec la rentrée scolaire, plusieurs se sentent à nouveau pressés par la routine et la nécessité de déposer les enfants à l’école le matin, puis ils en oublient les règles de base. Sans trop s’en rendre compte, certains appuient sur l’accélérateur après avoir déposé leurs enfants. D’autres immobilisent leur véhicule dans des endroits interdits en se disant que cela prendra seulement une petite minute. D’autres encore ne s’arrêtent pas lorsqu’un autobus scolaire affiche son panneau d’arrêt obligatoire ou ne laissent pas libre le passage piétonnier comme il se doit. Personne n’est de mauvaise foi certes, mais nous devons tous prendre une part de la responsabilité pour assurer une réelle sécurité des enfants aux abords des écoles. Pour eux, prenons conscience de nos comportements dangereux au volant et changeons-les. C’est notre devoir.  »

« Les matins pressés ou les péripéties d’un retour mouvementé à la maison en fin d’après-midi, tous les parents ont connu cela. Mais malgré le temps qui file et la charge mentale élevée, sur la route, nous devons être présents d’esprit, prudents et respectueux. Au risque de répéter une évidence : les conséquences des comportements dangereux en voiture peuvent être lourdes, particulièrement pour les enfants! C’est d’ailleurs dans cet esprit que, pour la sécurité de tous, nous faisons passer cet automne la limite de vitesse de 95 rues de Terrebonne à 30 km/h », ajoute Valérie Doyon, présidente de la Commission de la sécurité publique et conseillère du district 6 – Comtois-La Pinière. « Nous sommes les adultes responsables. Notre travail, c’est de protéger les plus vulnérables. Chacun doit donc faire sa part. C’est notre devoir!  », poursuit-elle.

Actions sur le terrain

En vue d’assurer une rentrée scolaire sécuritaire, des agents de prévention du Service de police seront une fois de plus présents à différentes intersections ciblées aux abords des écoles de Terrebonne et rappelleront aux usagers de la route les principales règles de conduite en zones scolaires.

Près de certains établissements scolaires, au cours des premiers jours du retour en classe, des enfants remettront d’ailleurs des signets aux adultes présents, à pied ou en voiture, pour leur rappeler les bons comportements à adopter. Une sensibilisation sera également faite auprès des jeunes en déplacement actif.

Le travail de sensibilisation se poursuivra tout au long de l’année puisque des patrouilleurs assureront des visites ponctuelles autour des écoles dans le cadre de leur surveillance régulière du territoire. S’ils sont témoins de comportements contraires au Code de la route, ils séviront et donneront des constats d’infraction.

Différents outils de communication seront utilisés pour contribuer à conscientiser les usagers au partage sécuritaire de la route, notamment grâce à l’affichage en bordure de rue, aux enseignes électroniques et aux réseaux sociaux de la municipalité.

On ne le rappellera jamais assez

Tous les conducteurs ont la responsabilité individuelle de respecter le Code de la sécurité routière. En cas d’infraction en zones scolaires, les pénalités et amendes peuvent être élevées :

Non-respect d’un signal d’arrêt émis par un transport scolaire : 9 points d’inaptitude et 317 $ d’amende

Non-respect d’un signal d’arrêt émis par un brigadier scolaire : 4 points d’inaptitude et 317 $ d’amende

Excès de vitesse dans les zones scolaires :

Il est aussi interdit de se stationner ou même d’immobiliser un véhicule dans les endroits proscrits par la signalisation. Pour tous les détails, consultez le Code la sécurité routière disponible de la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ).

Chaque citoyen est par ailleurs invité à rappeler aux écoliers de son entourage les règles de sécurité afin que leur déplacement vers l’école se déroule en toute sécurité :