Le conseil municipal entérine l’entente de principe avec la fraternité des policiers

Blason Police de Terrebonne

Les membres du conseil de Ville ont entériné, aujourd’hui, l’entente de principe conclue le 30 septembre dernier entre la Ville de Terrebonne et la Fraternité des policiers de la Ville de Terrebonne. Ladite entente permettra la signature d’une convention collective d’une durée de sept ans, soit la période comprise entre le 1er janvier 2019 et le 31 décembre 2025. En vertu de cette entente, les augmentations de salaire octroyées sont en moyenne de 2,64 % par année.

Plusieurs enjeux reliés à l’assurance collective du personnel retraité et au régime de retraite ont été réglés. Certaines des modifications apportées répondent aux exigences de la Loi favorisant la santé financière et la pérennité des régimes de retraite à prestations déterminées dans le secteur municipal.

Les postes temporaires et auxiliaires seront abolis au profit de postes réguliers, ce qui favorisera le recrutement de même que la rétention du personnel. Nous veillerons également à ce que les recrues soient affectées à des équipes permanentes de manière à faciliter leur intégration.

Marc Brisson, directeur du Service de police intermunicipal de Terrebonne/Sainte-Anne-des-Plaines/Bois-des-Filion

Services optimisés

En outre, afin d’assurer une meilleure couverture du territoire et de mieux répondre aux besoins de la population, le Service de police de la Ville de Terrebonne prévoit redistribuer les effectifs à des endroits stratégiques selon un horaire qui optimisera leurs interventions.

L’entente prévoit également l’ajout de véhicules duos à la patrouille de manière à réduire le nombre de déplacements lors d’appels d’urgence. En plus de limiter le risque de blessures lors d’une intervention physique, cette initiative permettra de réduire l’empreinte environnementale du Service, comme le veut le plan stratégique de la Ville.

Finalement, mentionnons la création de cinq postes réguliers à la section des enquêtes. Ce réaménagement des effectifs nous permettra de mieux encadrer les victimes, notamment celles qui ont subi des violences sexuelles ou des abus.

Marc Brisson, directeur du Service de police intermunicipal de Terrebonne/Sainte-Anne-des-Plaines/Bois-des-Filion

Le maire de Terrebonne, Mathieu Traversy, tient à souligner le travail exceptionnel réalisé par les équipes de négociation. De plus, il affirme :

Je remercie sincèrement nos policières et policiers qui s’emploient, au quotidien, à mettre en place des programmes préventifs visant à augmenter la sécurité des citoyens et des citoyennes ainsi qu’à améliorer leur qualité de vie.

Mathieu Traversy, maire de Terrebonne