Entente de principe avec le syndicat des employés-es manuels de la ville de Terrebonne – FISA

Image décorative : employé de rue

La Ville de Terrebonne et le Syndicat des employés-es manuels de la Ville de Terrebonne-FISA se réjouissent puisqu’une entente de principe a été obtenue, hier en fin de journée, à la suite de négociations intensives. Des remerciements doivent être offerts aux membres du comité de négociation des deux parties pour la persévérance dont ils ont fait preuve tout au long du processus.

Monsieur Mathieu Traversy, maire de Terrebonne, estime que cette nouvelle arrive à point nommé.

Je sais que nos employés cols bleus et nos surveillants-concierges ont à coeur d’offrir le meilleur des services à nos citoyens et je suis confiant que notre entente de principe obtiendra un appui favorable de leur part. Ensuite, nous pourrons tous ensemble profiter de la belle saison des festivités du 350e anniversaire de la Ville.

C’est le 11 mai prochain en assemblée que les termes de l’entente de principe seront présentés aux membres du syndicat puis soumis au vote. Bien entendu, le tout devra, par la suite, être entériné par les membres du Conseil municipal de la Ville puis faire l’objet d’une signature protocolaire officialisant ainsi la nouvelle convention collective.

Rappelons que les 139 employés cols bleus et les 122 surveillants-concierges concernés étaient sans contrat de travail depuis le 31 décembre 2018 pour le premier groupe et depuis le 31 décembre 2020 pour le second.